Retour à l'accueil

Année 2017

Année 2016

18 décembre 2016

Suite à la découverte de nouvelles informations, le site de la Cour de circuit du village de Saint-Benoît, entre 1844 à 1858, a été mis à jour. Un bail de la maison qui occupait alors le site, afin de «servir de cour de justice dans le Comté des Deux Montagnes» nous apporte maintenant la preuve documentaire que la Cour siégeait bien à cet endroit.

3 décembre 2016

Près de 300 causes de la Cour de Circuit des Deux-Montagnes, qui siégeait à Saint-Benoît, ont été ajoutées à l'index des tribunaux des Laurentides pour les années 1850 et 1851. L'indexation se poursuit.

2 décembre 2016

Une mise à jour majeure de la base de données des notaires des Laurentides a été effectuée. Le répertoire du notaire Joseph-Amable Berthelot, de Saint-Eustache, avait été indexé il y a plusieurs années à partir d'une transcription ancienne qui comportait de très nombreuses erreurs. Il a été entièrement refait, en y incluant les lieux des différents actes. Les lieux du notaire Pierre-Rémy Gagnier, également de Saint-Eustache, ont aussi été ajoutés. Les données de trois notaires de Saint-Benoît ont été enrichies, soit Louis Brunelle jusqu'en 1813, Félix-Hyacinthe Lemaire dit St-Germain jusqu'en 1843 et 400 actes d'Ignace Raizenne entre 1808 et 1839. Le greffe de ce dernier notaire a été brûlé lors des événements de 1837 et son répertoire est en train d'être partiellement reconstruit à partir de références inscrites dans les actes ultérieurs d'autres notaires.

19 novembre 2016

Deux maisons ont été ajoutées aux pages sur les maisons anciennes du comté des Deux-Montagnes. Tout d'abord la maison Michel Proulx dit Clément au 9126 de la rue Saint-Étienne au village de Saint-Benoît, puis le site de la maison de Jane Addison au 52 de la rue Saint-Eustache, dans le village de Saint-Eustache.

6 juillet 2016

La maison Joseph-Edmond Ouellette, au 9503 de la côte des Saints dans le village de Sainte-Scholastique, a été ajoutée au site des maisons anciennes de Mirabel. À partir de 1924, cette maison a abrité une succursale de la Banque d'Hochelaga, puis de la Banque canadienne nationale. La maison et le magasin du marchand William Sauvé, au 9400 de cette même côte des Saints, ont aussi ajoutés.

5 juillet 2016

La maison Gauthier-Boyer, au 60 de la rue de Saint-Faustin, a été ajoutés aux pages sur les immeubles anciens de Saint-Jérôme. Construite dans la seconde moitié du XIXe siècle par Léandre Gauthier père, elle a été habitée de 1910 à nos jours par la famille Boyer.

4 juillet 2016

Le site de la librairie de Jules-Édouard Prévost, aujourd'hui occupé par le siège social de la Caisse populaire de Saint-Jérôme devant le parc Labelle, a été ajouté aux pages sur les immeubles anciens de Saint-Jérôme. C'est là qu'a été publié L'Avenir du Nord, important hebdomadaire régional et longtemps l'organe du parti libéral. Ce journal, fondé en 1897, n'a cessé sa publication qu'en 1969.

3 juillet 2016

Le site de la maison Labelle-Cloutier, jadis sise au 156 de la rue Dorion, a été ajouté aux pages des maisons anciennes de Saint-Eustache. Cette maison était devenue située en plein centre de l'intersection de la rue Saint-Nicolas, après l'élargissement de cette dernière, et a dûe être démolie en 1963. Plusieurs photographies anciennes des installations industrielles de Saint-Jérôme (Dominion Rubber, Regent Knitting/Tricofil, papeterie Rolland) ont aussi été ajoutées au site des immeubles anciens de Saint-Jérôme.

2 juillet 2016

Plusieurs références à des articles de journaux ont été ajoutées sur certaines fiches techniques des sites sur les maisons anciennes de Sainte-Adèle, de Saint-Eustache, de Saint-Jérôme et de Mirabel. L'ancienne épicerie des familles Elliott et Simard, au 24 de la rue de la Gare, a aussi été ajoutée au site des immeubles anciens de Saint-Jérôme.

25 mai 2016

De nombreuses photographies montrant l'aspect actuel des immeubles ont été ajoutées au site des maisons anciennes de Mirabel.

15 mai 2016

La maison du juge Joseph-Arthur-Calixte Éthier, sise au 9500 de la côte des Saints et sa voisine, une maison de notables, au 9520 de la même rue, dans le village de Sainte-Scholastique, ont été ajoutées au site des maisons anciennes de Mirabel.

13 mai 2016

La maison Gratton, sise au 9460 de la côte des Saints, dans le village de Sainte-Scholastique, et la maison Jammes dit Carrière, sise au 9255 de la rue Saint-Vincent ont été ajoutées au site des maisons anciennes de Mirabel.


 

8 mai 2016

La maison Binette, sise au 15163 de la rue Saint-Augustin, dans le village du même nom, a été ajoutée au site des maisons anciennes de Mirabel.

7 avril 2016

Les causes de la Cour de Circuit du circuit des Deux-Montagnes, qui a siégé à Saint-Benoît de 1844 à 1849, ont été complètement indexées dans l'index des tribunaux des Laurentides. La Cour de Circuit du comté des Deux-Montagnes, qui lui a succédé de 1850 à 1858, est maintenant en cours d'indexation. La base de données inclut donc maintenant les noms des intervenants dans plus de deux mille causes qui ont été jugées dans le comté de Deux-Montagnes entre 1842 et 1849. Vous pouvez suivre l'avancement des travaux de numérisation sur la page Les cours indexées, accessible dans le menu de droite de la page de recherche de cette base de données, de même qu'une brève histoire de ces tribunaux sur la page L'administration de la justice dans les Laurentides.

4 mars 2016

Une nouvelle base de donnés vient s'ajouter à celle de l'index des notaires des Laurentides. Il s'agit d'un index des protagonistes aux procès intentés dans les cours de justice des Laurentides, depuis l'instauration des premiers tribunaux locaux en 1842. Cet index des tribunaux des Laurentides regroupe présentement les demandeurs et les défendeurs de la Cour de Division qui a existé à Saint-Eustache de 1842 à 1844, de la Cour de division de Sainte-Scholastique, qui a aussi existé de 1842 à 1844, ainsi que de la Cour de circuit qui a siégé à Saint-Benoît de 1844 à 1858. Les données de cette dernière sont toujours en cours d'indexation et les dernières années devraient être complétées sous peu.

20 février 2016

La fenêtre d'affichage du détail d'un acte notarié, pour la base de données des notaires des Laurentides a été modifiée afin d'inclure toutes les données de l'acte et d'en permettre l'impression. Cette fenêtre est disponible au moyen du bouton «Détails», lorsque des notes ou une localisation existent pour cet acte.

17 février 2016

Louis Brunelle a été le premier notaire de Saint-Benoît : il y a débuté sa carrière en 1805. Même s'il n'est pas demeuré de façon permanente dans cette localité, étant allé par la suite à Saint-Hyacinthe, ses actes sont essentiels à la confection des chaînes de titres des maisons des différentes côtes de Saint-Benoît et de Sainte-Scholastique. Les actes des années 1805 à 1807 qu'il a rédigés à Saint-Benoît ont maintenant été ajoutés à la base de données des notaires des Laurentides.

30 janvier 2016

Le site de la Fonderie Dumontville, une ancienne industrie jérômienne créée par Alfred Laviolette en 1878 puis opérée pendant plus d'un siècle par la famille Viau au 105 de rue Saint-Joseph, a été ajouté au site des immeubles anciens de Saint-Jérôme.

2 janvier 2016

Mes premières armes comme chroniqueur dans le domaine de l'histoire et du petrimoine ont été dans un hebdomadaire de Sainte-Eustache. En 1981, l'éditeur de l'hebdomadaire Le Mirabel, publié à Saint-Jérôme, décidait d'en faire une édition séparée pour adresser le marché de Saint-Eustache et de Deux-Montagnes. À la fin de 1983, ce journal changeait de nom et devenait L'Hebdo régional. Du début de 1984 jusqu'à l'interruption de sa publication au mois de mai suivant, j'y participais avec une chronique sur le patrimoine régional. Mais aucune copie complète de ce journal ne semble avoir été conservée, même pas par Bibliothèque et Archives nationales du Québec pour le Dépot légal. Comme il m'arrive de citer en référence certains de ces articles, la Chronique du patrimoine est maintenant reproduite sur ce site.

- M.-G. V.


Année 2015

Pour nous rejoindre