L'Agence métropolitaine de Transport (1996-2017)



Historique :

Le 1er janvier 1996, la responsabilité de toutes les opérations de trains de banlieue dans la région de Montréal était confiée à l'Agence métropolitaine de Transport (AMT) nouvellement créée, remplaçant ainsi la Société de Transport de la Communauté urbaine de Montréal dans cette tâche. Dans les Laurentides, elle récupérait ainsi la ligne de Deux-Montagnes (gares de Grand-Moulin et de Deux-Montagnes).

Au mois d'août 1997, un service de trains de banlieue était rétabli sur une partie de la voie du «p'tit train du Nord», c'est-à-dire jusqu'à Blainville, à mi-chemin entre les anciennes gares de Sainte-Thérèse et de Saint-Janvier. Ce service devait être temporaire, durant les travaux de reconstruction du pont routier de Rosemère sur la route 117. Devant la popularité constatée, ce service est devenu permanent. En 2006, le service a été rétabli jusqu'à Saint-Jérôme.

L'Agence métropolitaine de Transport a cessé ses opérations le 1er juin 2017.

Gares :
  • Grand-Moulin (ligne de Deux-Montagnes)
  • Deux-Montagnes (ligne de Deux-Montagnes)

  • Rosemère (ligne de Saint-Jérôme)
  • Sainte-Thérèse (ligne de Saint-Jérôme)
  • Blainville (ligne de Saint-Jérôme)
  • Saint-Jérôme (ligne de Saint-Jérôme)

  • Législation :
  • .

  • Références :
  • .

  • Iconographie :
           






    Accueil

    Les nouveautés

    Pour nous rejoindre



    Le patrimoine ferroviaire
    des Laurentides