Sainte-Thérèse-de-Blainville


Les pianos Lesage

Historique :

La Compagnie canadienne de pianos de Sainte-Thérèse-de-Blainville, appartenant aux deux associés Damase Lesage dit Hardy et Procule Piché, s'installe en 1891 à l'étage d'une beurrerie de la rue Turgeon, juste au Nord de la voie ferrée. En 1896, ceux-ci rachètent du shérif une ancienne scierie sur la rue Dubois, au bord de la rivière aux Chiens et y transfèrent leurs opérations. En 1904, Lesage en devient le seul propriétaire, ayant racheté la part de son associé. Damase Lesage s'associe alors avec son fils Adélard, sous le nom de Lesage et Fils. La production est alors de 500 pianos par année.

En 1906, un incendie ravage l'usine. Les Lesage s'associent alors avec la compagnie de pianos Willis de Montréal et y opèrent l'usine de 1907 à 1911, sous le nom de Willis Pianos Company. En 1911, les Lesage cessent leur association avec Willis et construisent une nouvelle usine sur la rue Lesage. Cette usine demeure en opération jusqu'en 1986. Le site est maintenant occupé par un immeuble à appartements pour personnes âgées, qui a conservé certains des vieux murs de l'usine de briques.

Références :
  • Charron, J.-G.-Gilles, L'histoire de Sainte-Thérèse par ses vieilles maisons : rues Turgeon et Dubois et ses usines de pianos, Sainte-Thérèse, [l'auteur], 2009, pages 229-237 et 299-306.

  • Iconographie :

    2005

    2005

    2005

    2005






    Accueil

    Les nouveautés

    Pour nous rejoindre



    Le patrimoine industriel
    des Laurentides