Le Chemin de fer Montréal et Bytown (1840-1847)
Le Chemin de fer de Carillon et Grenville (1847-1910)



Historique :

Peu de temps après l'inauguration du premier chemin de fer au Canada en 1837 et avant même que ne s'ébauche le Grand-Tronc entre Montréal et Toronto, un projet voit le jour en 1840 pour la construction d'un chemin à lisses de bois entre Montréal et Ottawa sur la rive Nord de la rivière aux Outaouais, le Montreal & Bytown Railway. Des difficultés financières empêchent la construction de commencer mais le projet se transforme à partir de 1847 afin de construire un premier tronçon entre Carillon et Grenville pour contourner les rapides de la rivière des Outaouais, qui entravent la navigation à vapeur. Le service est inauguré en 1854 sous le nom de Carillon & Grenville Railway et les travaux se poursuivent jusqu'en 1863. En 1892, le Ottawa Valley Railway projette d'allonger la ligne de Carillon vers l'Est jusqu'à Saint-André-d'Argenteuil et Lachute ainsi que vers l'Ouest de Grenville à Calumet, mais le projet échoue. Les trains circulent de Carillon à Grenville jusqu'en 1910, lorsque le Canadian Northern Ontario Railway en fait l'acquisition. Une partie du tracé est récupéré pour la convertir en gabarit standard («standard gauge») et l'intégrer au service vers Hawkesbury. Le reste de la voie est alors démantelé.

Gares :
  • Carillon
  • Grenville

  • Législation :
  • Province du Canada, 4 Victoria, chap. 41, Ordonnance pour pourvoir à la construction d'un chemin à lisses entre la Cité de Montréal et la ligne de la Province, à ou près de la Pointe à Beaudet, 1840.
  • Province du Canada, 4-5 Victoria, chap. 49, Acte pour étendre les dispositions d'une Ordonnance de la Législature intitulée «Ordonnance pour pourvoir à la construction d'un chemin à lisses entre la Cité de Montréal et la ligne de la Province, à ou près de la Pointe à Beaudet», 18 septembre 1841.
  • Province du Canada, 10-11 Victoria, chap. 119, Acte pour incorporer la Compagnie du chemin à rails de Carillon et de Grenville, 28 juillet 1847.

  • Références :
  • --, «The last broad-gage railway in North America, the Carillon & Grenville Ry., Canada», dans Engineering News, vol. 66, no 11, 14 septembre 1911, page 320.
  • --, Prospectus du Chemin de fer de Montréal et Bytown, Montréal, John Lovell, 1853, 22 pages.
  • Brown, Robert R., The last broad gauge, Montréal, Canadian Railroad Historical Association, 1966, 12 pages.
  • Loranger, Thomas-Jean-Jacques, Report of the committee appointed to inquire into the transactions of the Montreal and Bytown railway company, Toronto, John Lovell, [1856], 85 pages.
  • Stevens, G.R., Canadian National Railways, Toronto, Clarke, Irwin & Company, 1960, vol. 1, pages 39-41.

  • Iconographie :

    1899

    1900

    Vers 1908

    Vers 1920






    Accueil

    Les nouveautés

    Pour nous rejoindre



    Le patrimoine ferroviaire
    des Laurentides