Nom :

Le magasin de Pierre Perrin

Adresse :
 

10150, rue Saint-Vincent
Mirabel (Sainte-Scholastique)

Terrier :
 

Terre 496, Seigneurie du Lac des
Deux-Montagnes

Cadastre (1877) :

Lot 164, cadastre du Village

Cadastre (1989) :

Lot 72-75, cadastre de Mirabel

Cadastre (2000) :

Lot 1 847 713, cadastre du Québec

Date(s) de construction :   

1825-1826 ?


Historique de l'immeuble

Il est probable que cette maison ait été construite pour le cultivateur Louis Chaurette en 1825 ou 1826, au moment du développement du premier noyau villageois de Sainte-Scholastique. En septembre 1824 et en février 1826, Chaurette signe des marchés de construction avec le maçon François Labelle, mais nous ne pouvons vérifier si l'un ou l'autre de ces deux contrats touche la maison, puisque le greffe du notaire a été détruit en 1837. En novembre 1827, la construction est sûrement terminée puisque Chaurette loue à René-Ovide Testard de Montigny, officier de milice de Saint-Benoît, l'étage du bas de la maison.

En 1841, la maison est acquise par le marchand Pierre Perrin père qui y établit son commerce et l'opère jusqu'en 1867. Cette année-là, il donne à son fils Pierre la maison et le fond de commerce que ce dernier conserve encore une dizaine d'années, avant de faire faillite et de quitter la Province, dans des circonstances nébuleuses. D'autres marchands tiennent le commerce jusqu'à l'expropriation de 1969, dont Jean-Baptiste Clément, Thomas Roussel et Henri Lebeau. La maison abrite maintenant les bureaux de l'Union des producteurs agricoles de Sainte-Scholastique-Mirabel.

Références