Nom :

L'église protestante de Belle-Rivière

Adresse :
 

7951, rue de Belle-Rivière
Mirabel (Sainte-Scholastique)

Cadastre (1877) :

Lot 137, cadastre de la Paroisse

Cadastre (1987) :

Lot 23-16, cadastre de Mirabel

Cadastre (2000) :

Lot 1 847 505, cadastre du Québec

Date(s) de construction :   

1859-1860


Historique de l'immeuble

Les missionnaires protestants de la «Société missionnaire franco-canadienne» s'installent d'abord au Petit-Brûlé dans les années 1830, dans la maison d'Edward Clare. En 1840, ils déménagent à Belle-Rivière auprès de la famille Duprat. La même année, James Court achète une ferme qu'il cède à la communauté en 1843. En 1856, l'arrière de la terre est revendue à la famille Groulx alors qu'un emplacement est conservé à l'avant pour y construire un temple.

La construction de l'église débute en 1859 sous la direction de l'entrepreneur Xavier Trudeau et selon les plans d'Alphonse Doudiet, le fils du pasteur. Le bois de la charpente avait été donné par la scierie Hamilton. L'ouverture officielle a lieu le 26 janvier 1860 et la consécration se tient le 11 octobre de la même année.

En 1889, la congrégation de Belle-Rivière joint l'Église presbytérienne et devient, en 1893, une église régulière. En 1925 finalement, Belle-Rivière joint l'Église Unie du Canada.

Le cimetière situé à l'Est de l'église a été utilisé à partir de 1855.

Références

  • Centenaire de l'église protestante française de Belle-Rivière (Église Unie du Canada) - Cérémonies commémoratives du 15 septembre 1940, [s.l.ni éd.], 1940.
  • The Montreal Daily Witness, 15 octobre 1860, page 211.
  • Boileau, Gilles, Mirabel en histoires, Sillery, Éditions du Septentrion, 2009, pages 67-75.
  • Ladouceur, Jean-Paul, «La petite église protestante de Belle-Rivière», dans Bulletin de la Société d'histoire régionale de Deux-Montagnes, vol. 4, no 2, décembre 2012, pages 7-9.
  • Ladouceur, Jean-Paul, Nos vieilles églises  un patrimoine à sauvegarder, Saint-Eustache, Société d'histoire régionale de Deux-Montagnes, 2014, pages 68-71.
  • Lalonde, Jean-Louis, Belle-Rivière, 1840-2006, Montréal, Société du protestantisme franco-québécois, 2007, 2 volumes.