Nom :

L'église de Saint-Hermas

Adresse :
 

4291, chemin Lalande
Mirabel (Saint-Hermas)

Terrier :
 

Terre 611, Seigneurie du Lac des
Deux-Montagnes

Cadastre (1877) :

Lot 143, cadastre de Saint-Hermas

Cadastre (2000) :

Lot 1 847 035, cadastre du Québec

Date(s) de construction :   

1835-36, 1850-52


Historique de l'immeuble

C'est le 13 mai 1834 que Mgr Signay, évêque de Québec, signait le décret de fondation de la paroisse. Suite à l'élection de trois syndics en octobre suivant et à l'élection des marguilliers en janvier 1835, un terrain est acheté d'Antoine Saumur dit Mars le 28 janvier 1835 et un contrat est accordé peu après au charpentier Jean-Baptiste Baulne pour ériger une première église en bois qui est inaugurée le 17 novembre 1836.

La géographie des lieux, au milieu des champs, mettant sus murs à rude épreuve lors des grands vents d'hiver, on décide en 1850 de la refaire en pierre et de construire deux clochers en façade. Afin de permettre l'utilisation de l'ancienne église pendant les travaux, le projet vise à ériger les murs de pierre autour de l'ancienne église, à l'extérieur de celle-ci. Les contrat pour ces travaux est donné à Pierre Laurin, un entrepreneur de Saint-Hermas, et l'ouvrage est parachevé en 1852. L'intérieur est finalisé en 1893-94 selon les plans de l'architecte Roch Montbriand. Ce décor a cependant été détruit en 1965, sous l'impulsion du «renouveau» ecclésiastique.

– Texte partiellement adapté de L'église de Saint-Hermas par Marc-Gabriel Vallières (1984).

Références

  • Desjardins, Bernard et al., Album souvenir du 150e anniversaire de l'érection canonique de la paroisse de Saint-Hermas, 1834-1984, Mirabel, Comité des fêtes du 150e anniversaire de la paroisse de Saint-Hermas, 1984.
  • Ladouceur, Jean-Paul, Nos vieilles églises  un patrimoine à sauvegarder, Saint-Eustache, Société d'histoire régionale de Deux-Montagnes, 2014, pages 80-84.
  • Vallières, Marc-Gabriel, «Chronique du patrimoine : L'église de Saint-Hermas», dans L'Hebdo régional, Saint-Eustache, 7 février 1984, page 12.
  • La Liberté, Sainte-Scholastique, 4 mai 1893, 6 juillet 1893 et 28 décembre 1893.