Nom :

Site de l'église presbytérienne
de la Grande-Fresnière

Adresse :
 

12380, chemin Fresnière
Mirabel (Saint-Benoît)

Terrier :
 

Terre 111 (partie), Seigneurie du Lac des
Deux-Montagnes

Cadastre (1877) :

Lot 7, cadastre de Saint-Benoît

Cadastre (2000) :

Lot 1 555 758, cadastre du Québec

Date(s) de construction :   

1853-54

Date(s) de destruction :   

2012


Historique de l'immeuble

La communauté presbytérienne posséde déjà une église au village de Saint-Eustache depuis 1842 quand, en 1853, la congrégation de la Grande-fresnière décide de construire un second temple à la limite entre Saint-Eustache et Saint-Benoît, pour remplacer la chapelle qui existait sur un terrain acquis en 1842 par Duncan McColl et Robert Walker. Construite en 1854, elle est inaugurée le 4 mars 1855.

Le 25 mai 2012, l'église a été détruite par le passage d'une tornade. Il ne reste plus aujourd'hui que les stèles du cimetière qui l'entourait.

Références

  • Cogswell, Jean S., «Remembering family roots at Grande Fresnière», dans Connections, septembre 1996, pages 8-9.
  • Côté, Christian, «Un monument remplacera l'église du rang de la Fresnière», dans L'écho de Saint-Eustache, 6 juin 2012, page 38.
  • Giroux, André et Claude-H. Grignon, La petite église (Trinity United Church), Saint-Eustache, Service des communications de la Ville de Saint-Eustache, 1989, pages 9-10.
  • Leclerc, Martin, «À Mirabel: Une tornade fait des ravages», dans L'Éveil, 28 mai 2012.
  • Shearman, Ernest J., «The Story of a Church», dans Cahiers d’histoire de Deux-Montagnes, vol. 2, no 2, 1979, pages 66-79.