Nom :

Maison Mary Lloyd, veuve William Snowdon

Adresse :
 

10771, boul. Arthur-Sauvé
Mirabel (Saint-Augustin)

Terrier (1800-1840) :

Folii 192, 193 et 194, Seigneurie de la
Rivière-du-Chêne (Nord du Petit-Brûlé)

Cadastre (1877) :

Lots 82, 83 (maison) et 84, cadastre de Saint-Augustin

Cadastre (2000) :

Lot 3 490 756 (maison), cadastre du Québec

Date(s) de construction :   

1866


Historique de l'immeuble

Cette maison était autrefois située en façade d'un immense domaine de 360 arpents carrés qui appartenait à William Snowdon, un des principaux marchands de Saint-Benoît, Sainte-Scholastique et Saint-Augustin. Après son décès en 1858, sa veuve a fait construire la maison de briques en 1866 par le menuisier Jean-Baptiste Aquin de Vaudreuil, selon les plans de l'architecte John William Hopkins de Montréal.

C'est en 1822 que William Snowdon s'était établi à Belle-Rivière comme marchand, se spécialisant notamment dans le commerce de la potasse. L'année suivante, il épouse Mary Lloyd à l'église presbytérienne St. Andrew's de Montréal. En 1833, il fait l'acquisition de la terre centrale de son domaine de Saint-Augustin, celle où sa veuve fera plus tard construire la maison.

Références