Sainte-Thérèse-de-Blainville


La brasserie-distillerie Douglass

Historique :

L'immeuble de la brasserie, face à l'église, aurait été construit dans les années 1820 par James Porteous, à l'arrière de sa maison construite en 1813 au coin des rues Saint-Charles et de l'Église. Porteous éprouvant des difficultés financières, il cède les deux immeubles à John Morris vers 1840. Son fils David Morris vend ensuite la brasserie et la malterie à Damase Cloutier en 1889. Cloutier devient aussi maître de poste de Sainte-Thérèse en 1891, charge qu'il conserve jusqu'en 1928. En 1904, Cloutier vend la brasserie à Ralph Douglass qui fonde la White Rock Brewing Company. Celle-ci fait faillite en 1909 et est rachetée par la National Breweries de Montréal. Trois ans plus tard le terrain est vendu au Gouvernement du Canada et un nouveau bureau de poste est érigé en 1914 à la place de l'ancienne brasserie-distillerie. Le site est aujourd'hui toujours occupé par le bureau de poste de Sainte-Thérèse, dans un édifice construit dans les années 1960.

Références :

  • Dossier complet sur Patrimoine-Laurentides (à venir)

  • [Bertrand, Lionel], Sainte-Thérèse de Blainville 1789-1939, Joliette, L'Étoile du Nord, 1940, pages 81-83, 224-226 et 250-251.
  • Bertrand, Lionel et Pauline Ouimet-Charron, La seigneurie de Blainville après 300 ans, Sainte-Thérèse, Éditions Thérèse-de-Blainville, 1983, pages 34-35.
  • Charron, J.-G.-Gilles, L'histoire de Sainte-Thérèse par ses noms de rues (parcs et institutions), Sainte-Thérèse, [l'auteur], 1999, pages 110-111.
  • Thériault, André, Dictionnaire biographique de Sainte-Thérèse, Sainte-Thérèse, Société d'histoire et de généalogie des Mille-Îles, 2014, pages 352-353 et 388.

  • Iconographie :


    Vers 1910






    Accueil

    Les nouveautés

    Pour nous rejoindre



    Le patrimoine industriel
    des Laurentides