Le patrimoine n'est pas constitué que de vieilles pierres. Il est une chose vivante qui a été formée par les traditions propres à chaque région, à chaque terroir, et qui se perpétue d'une génération à la suivante par le passage des savoirs de mère en fille et de père en fils. Il est constitué autant des légendes et des contes que se racontaient nos grands-pères au coin du feu – la tradition orale – que des savoir-faire hérités des métiers de nos parents ou encore des paysages naturels ou aménagés que nous pouvons contempler.

Le patrimoine agricole fait partie de ce bagage culturel. Non pas dans l'agriculture industrielle standardisée qui vise à produire une marchandise toujours identique d'une ferme à l'autre, d'une région à l'autre, mais plutôt dans la fabrication artisanale de produits d'exception, en visant soit la préservation d'une tradition séculaire, soit la mise en place d'une nouvelle tradition qui pourra, avec le temps, devenir propre à notre région.

Nous voulons présenter ici un éventail de cette tradition agricole et, de là, culinaire de la région des Laurentides, à travers quelques exemples de la production laurentienne, des producteurs et des transformateurs artisans et des canaux de mise en marché auxquels nous pouvons faire appel pour mieux en profiter.













  Dernière mise-à-jour : 19 décembre 2015